prev_top
map_top
next_top
28 janvier 2015

Orosi


L'inter-americana emprunte les montagnes et nous fait passer par son point culminant à 3491 mètres. Plus nous avançons, plus le temps se dégrade : au passage du col, nous quittons un ciel bleu et ensoleillé...

m
m

... Pour arriver dans la vallée d'Orosi sous la brume et la pluie.


m

Nous posons nos bagages dans l'hôtel "Orosi lodge". Les propriétaires sont des allemands polyglottes : le fils parle notamment l'anglais, l'espagnol et le français. C'est un endroit élégant et chaleureux.


m
m

La pluie incessante chamboule nos plans. Nous attardons à l'hôtel pour y prendre un chocolat chaud accompagné d'une pâtisserie : pause sympathique si ce n'est le prix scandaleusement élevé.
Nous nous contentons d'une balade dans le village.


m
m
m
m
m
m
m
m

On visite notamment l'église qui est l'une des plus anciennes du Costa Rica. Elle a résisté aux tremblements de terre.


m

Un succulent dîner dans un décor western clôture cette journée presqu'ennuyeuse...


m
m

Bien qu'assez froide, nous avons apprécié une nuit sans nuisances sonores.
Etant donné les prix très élevés pratiqués dans le bar-restaurant de "Osi lodge", nous prenons notre petit déjeuner à l'extérieur dans une boulangerie. Le tarif pour un petit déjeuner copieux est en dessous de celui de la veille à l'hôtel pour un chocolat chaud accompagné d'une part de gâteau.
Nous avons quand même le sentiment que les professionnels du tourisme et en particulier les étrangers installés au Costa Rica exagèrent sur les prix des prestations touristiques.


m

Le temps est toujours pluvieux et un vent froid nous glace. Cependant quelques éclaircies passagères nous motivent à ne pas quitter cette belle vallée dans l'immédiat. Nous longeons la rivière en voiture puisque les clôtures de fils barbelés habituelles dans ce pays découragent toute velléité de longer la berge en marchant. Ce pont piéton vertigineux suspendu au-dessus du cours d'eau en colère constitue une brèche.


m
m

Cet endroit est incontestablement beau mais nous l'aurions certainement mieux apprécié sous le soleil...


prev_bottom
map_bottom
next_bottom