prev_top map_top next_top
2 mai 2011

La ville de Miandrivazo

L'attente de plusieurs heures à la gare routière d'Antsirabe fût pénible. Le voyage est aussi un périple fatiguant car le chauffeur est un trafiquant de première : il fait de multiples haltes ici et là pour charger des personnes, du matériel et des denrées. L'argent circule de main en main avec le sourire complice des "forces de l'ordre". Nous utiliserons toujours les guillemets pour qualifier ces personnages trop souvent corrompus mais on note tout de même que cette gangrène qui est l'une des caractéristiques malheureuses de Madagascar ne fait pas des autres pays des exemples irréprochables car au moment où nous écrivons ces lignes, trois CRS français ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Bobigny à 18 mois de prison dont un an avec sursis et à une interdiction de servir dans la police pendant 5 ans, pour avoir été reconnus coupables d'avoir racketté des chauffeurs de taxis en 2006.
mmm

mm

Nous voyons pour la première fois ce karting ingénieux fait de bois pour porter les charges lourdes. On en verra partout par la suite.
m

Le parcours de 220 km entre Antsirabe et Miandrivazo dure 6 heures sous une pluie battante. Les éclairs sont impressionnants dans le ciel. Vers la fin du périple, nous sommes victimes d'une crevaison. Il fait nuit, le minibus s'arrête dans une montée et l'aide de camp du chauffeur change le pneu sous la pluie avec les passagers et le chargement à bord !

Nous logeons à l'hôtel Baobab. C'est très propre mais les chambres sont quelque peu étroites. Comme nous sommes arrivés très tard, il est difficile de trouver à manger dans les gargottes de la ville. Certains restaurateurs ont essayé d'abuser de la situation en proposant des prix faramineux pour une modeste assiette de riz et des minuscules brochettes de viande de zébu. Nous finissons par trouver un endroit avec des prix raisonnables même si le repas n'est pas fameux.

mm

De nombreux démarcheurs proposent des descentes en pirogue de plusieurs jours avec bivouac sur les berges de la rivière Tsiribihina ou la location d'un 4x4 avec chauffeur
pour aller jusqu'à Morondava. Ces aventures dîtes "roots", pour utiliser un terme à la mode ici, sont d'un prix excessif (plus de 150 euros par personne avec en plus des pourboires à donner aux piroguiers !). Nous ne sommes pas fans des pseudo aventures avec encadrement 24h sur 24. De plus, nous imaginons le pire concernant la pollution engendrée par les déchets humains sur les abords de la rivière. Et de toute manière notre idée de départ est de faire étape ici avant de rejoindre Morondava en taxi-brousse. Notre refus rend les démarcheurs beaucoup moins sympathiques à notre égard.

La ville ne présente pas vraiment d'intérêts. Elle est décrépite comme la plupart des endroits dans ce pays.

mm

mm

mmm

La rencontre avec les écoliers et les collégiens est toujours un bon moment.
mm

Les échaffaudages et les étais sont réalisés avec les moyens du bord.

mm

Des logos célèbres dessinés à la main. Une traduction malgache de "la vache qui rit" pourrait être "Le zébu qui rit".

mm

Du côté des berges de la rivière.
m

mm

m

On a même retrouvé l'African Queen ;-)
m

Bien qu'un individu aigri par le fait que nous ayons refusé son 4x4 pour aller à Morondava nous a dit qu'il n'y a pas de taxis-brousse aujourd'hui, notre méfiance et notre patience sont payantes : un taxi-brousse pour Morondava est prêt à partir avec sa "sono" sur le tableau de bord poussiéreux et son pare-brise... brisé.
mm

m

Les paysages sur le parcours sont comme à l'accoutumée grandioses.
mmm

mm

Ce ne sont pas les automobiles qui encombrent les routes ici.
m

Le temps d'une petite pause en route, nous donnons un cahier éducatif à l'enfant d'une passagère du taxi-brousse et à un enfant du village.
mm

Le goudron de la route fait peu à peu la place à la piste de latérite : nous arrivons dans l'ouest sauvage de Madagascar. Comme on dit ici, la route est pleine de "trépidations" (qualificatif local donné à l'aspect "tôle ondulée" de la piste qui provoque des vibrations dans le véhicule).
mm
prev_bottom map_bottom next_bottom