prev_top
map_top
next_top
30 septembre 2010

Taxco


Taxco est une ville coloniale spécialisée dans le commerce de l'argent car autrefois des mines d'argent furent exploitées à proximité. Construite sur une colline,  sa visite est plutôt fatigante pour qui n'a pas l'habitude de gravir les pentes de ses ruelles étroites. D'ailleurs, les locaux font un usage plutôt exagéré de la coccinelle-taxi et de la voiture en général. La pollution atmosphérique et sonore qui en résulte est désagréable.


Construite en huit ans (terminée en 1758) par une centaine d'artisans, l'église sur le zocalo est un chef d'oeuvre du style churrigueresque. En d'autres termes, la décoration est très (très !) chargée.
t t
t
t

t


t t
t


t t



Dans les ruelles étroites et pentues de la ville.

t
t
t t

t
t
t


Nous nous attardons un instant sur cette église dédiée à la vierge de Guadalupe. Cette dernière est très importante pour les mexicains car ils s'en sentent très proche comme le dit très bien John Steinbeck dans son roman "Les naufragés de l'autocar" : "sa mère avait fait de la Vierge de Guadalupe son culte personnel. Elle avait rejeté tous les autres saints, saint Patrick, sainte Brigitte et les dix mille vierges pâles venues du Nord, et dans son coeur trônait cette noiraude au sang vif, tellement plus proche des humains..."

t


Vue de la ville perchée sur sa colline.

t
t
t


"Chez Sasha" où nous mangeons d'excellentes spécialités et buvons une bonne bière locale (la "dos equis" ou "double X"). La décoration du restaurant est superbe, l'accueil impeccable. Sur place, nous rencontrons deux français : l'un est installé à Taxco pour vivre de son art du travail de l'argent et l'autre importe les oeuvres en France. Ils nous dissuadent de remonter vers Puebla et Oaxaca où des intempéries ont causé de nombreux dégâts matériels et humains. Nous décidons donc de descendre vers Acapulco et Pie de La Cuesta. C'est l'un des nombreux avantages de voyager en "routard" : rien n'est décidé à l'avance !

t t t
t
t t


Petit déjeuner en terrasse le lendemain matin au "Del Angel Inn" : superbe vue sur la ville ! Nos prochaines étapes se rapprochent du Chiapas. Nous avons hâte d'y être mais nous sommes un peu inquiets car la situation économique et politique de cette région n'est pas au mieux. Nous interrogeons le serveur qui nous assure qu'il n'y a pas de problèmes particuliers pour les touristes. A-t-il intérêt à nous dire le contraire ?

t
t
t
t
t
t

prev_bottom
map_bottom
next_bottom